Passion Photo

Notre webzine photo

Tout savoir sur l'actualité des nouveaux produits photo

Comment bien choisir son filtre carré Nisi ?

1. Filtre ND (Densité neutre)

    1.1 Qu'est-ce qu'un filtre ND ?

    1.2 Quelle est la densité de mon filtre ND ?

    1.3 Quelle densité de filtre ND dois-je utiliser ?

    1.4 Comment calculer la vitesse d'obturation correcte à l'aide d'un filtre ND ?

    1.5 Minimiser les "fuites de lumière"

2. Filtre GND (Densité neutre dégradé / gradué)

    2.1 Quelle est la densité de mon GND ?

    2.2 Qu'est-ce qu'un filtre gradué à densité neutre (GND) ?

    2.3 Quels sont les différents types de GND et quand devrais-je les utiliser ?

           2.3.1 GND Soft

           2.3.2 GND Hard

           2.3.3 GND Reverse

           2.3.4 GND Horizon

    2.4 Quelle densité de GND devrais-je utiliser ?

           2.4.1 ND4 dégradé

           2.4.2 ND8 dégradé

           2.4.3 ND16 dégradé

3. Conseils pour utiliser efficacement vos filtres ND et GND

4. Filtre polarisant circulaire (CPL)

    4.1 Qu'est-ce qu'un filtre polarisant circulaire (CPL) ?

    4.2 Comment utiliser un CPL de manière efficace ?

5. Filtre Natural Night

    5.1 Qu'est-ce que le filtre Natural Night ?

    5.2 Comment utiliser le filtre Natural Night de manière efficace ?


 

1. Filtre ND (Densité neutre)

1.1 Qu'est-ce qu'un filtre ND ?

Les filtres ND sont des filtres à densité neutre qui permettent au photographe d'augmenter la vitesse d'obturation afin d'obtenir des effets qui ne sont pas reproductibles par le post-traitement seul. Le temps de pose ou la vitesse d'obturation dépend de la densité du filtre. Les filtres ND agissent comme une paire de lunettes de soleil, ils réduisent l'intensité lumineuse traversant l'objectif.

 

1.2 Quelle est la densité de mon filtre ND ?

Le degré de blocage de la lumière est souvent mentionné en termes de nombre de « stop » que le filtre bloque. Pour chaque « stop » (IL : Indice de Lumination) de lumière bloquée, le temps d'exposition double. Une autre terminologie utilise des valeurs exponentielles du nombre « 2 » pour refléter ce principe. Encore un autre système qui utilise des valeurs de 0.3 pour désigner 1 stop de blocage de la lumière. Par exemple, un filtre ND qui bloque 2 stop de lumière peut être appelé un filtre ND « 2 stop ». En utilisant la terminologie alternative, on peut aussi l'appeler un filtre ND4 (2 ^ 2 = 4) ou un filtre ND 0.6 (0.3X2 = 0.6). Cette terminologie s'applique également aux filtres GND (graduée à densité neutre).

 

  Densité optique Réduction F-Stop Transmittance %
ND2 0.3 1 Stop 50%
ND4 0.6 2 Stop 25%
ND8 0.9 3 Stop 12.5%
ND16 1.2 4 Stop 6.25%
ND32 1.5 5 Stop 3.12%
ND64 1.8 6 Stop 1.56%
ND128 2.1 7 Stop 0.78%
ND256 2.4 8 Stop 0.39%
ND500 2.7 9 Stop 0.2%
ND1000 3.0 10 Stop 0.1%
ND2000 3.3 11 Stop 0.005%
ND32000 4.5 15 Stop 0.003%
ND1000000 6 20 Stop 0.0001%

 

1.3 Quelle densité de filtre ND dois-je utiliser ?

1-2 minutes avec des éléments comme l'eau et les nuages par exemple. Utilisez le filtre ND vous permet d'obtenir la vitesse d'obturation la plus appropriée pour votre scène. Si vous n'êtes pas sûr de la vitesse d'obturation qui vous donnera le meilleur résultat pour votre image, accordez-vous du temps pour expérimenter différents filtres sur une scène donnée. Voici quelques recommandations de base que vous pouvez modifier en fonction de votre style :

 

Un filtre ND 6 stop sera généralement utilisé pendant l'heure bleue afin de créer des poses longues de 1-2 minutes avec des éléments comme l'eau et les nuages par exemple.

 

Un filtre ND 10 stop sera utilisé pendant la journée en dehors de l'heure bleue car la lumière dure ambiante nécessite beaucoup plus de « blocage de la lumière ». Celui-ci peut prolonger les poses longues jusqu'à 5 minutes pendant l'heure bleue avec les réglages appropriés.

 

Un filtre ND 15 stop peut être utilisé pour réaliser de très longues poses en milieu de journée. Avec ce filtre, des poses longues supérieures à 5 minutes peuvent être obtenues même pendant les heures les plus ensoleillées.

 

1.4 Comment calculer la vitesse d'obturation correcte à l'aide d'un filtre ND ?

Pour chaque stop de lumière bloqué par le filtre, la vitesse d'obturation double en durée.

Par exemple, si votre vitesse d'obturation est de 1 seconde pour une scène sans filtre ND, l'utilisation d'un filtre ND 3 Stop nécessitera une vitesse d'obturation de 8 secondes pour obtenir la même exposition : 1 seconde (vitesse d'obturation originale) x2 ^ 3 = 8 Vous avez peut-être remarqué que la valeur nécessaire pour multiplier votre exposition d'origine suit l'un des systèmes de dénomination des filtres ND. Dans l'exemple ci-dessus, un filtre ND à 3 stop est également appelé ND8.

Passons à un autre exemple en utilisant un filtre ND 6 stop. Si votre vitesse d'obturation sans le filtre est de 1 seconde, vous aurez besoin d'une vitesse d'obturation de 64 secondes pour obtenir la même exposition : 1 seconde X2 ^ 6 = 64. Notez qu'un filtre ND 6 stop est appelé un filtre ND64.

Pour les filtres ND plus opaques, vous devrez peut-être utiliser une calculatrice ou une application sur le terrain afin de calculer la vitesse d'obturation appropriée. 'NiSi Filters-Exposure Calculator ' est une application qui peut vous aider à calculer votre temps d'exposition.

 

1.5 Minimiser les "fuites de lumière"

En raison de la nature des filtres ND à forte densité, toute lumière ambiante qui passe par le viseur optique de la caméra ou par les espaces dans le porte-filtre peuvent dégrader la qualité de l'image en raison des reflets sur le filtre lui-même. C'est ce qu'on appelle les « fuites de lumière ». Pour les filtres ND inférieurs à 6 stop, les « fuites de lumière » sont rarement un problème. Lorsque vous utilisez des filtres ND 6 stop ou plus, les conseils suivants aident à réduire les « fuites de lumière » :

Lors de l'insertion de filtres, utilisez la glissière du porte-filtre la plus proche de l'objectif pour les filtres ND afin que son joint en mousse empêche efficacement les fuites de la lumière ambiante.
Couvrez le viseur optique de votre caméra. Certaines marques d'appareils photo ont un obturateur d'optique dédié sur la courroie de l'appareil photo, sinon une bande de ruban adhésif ou de la gomme adhésive suffira.
Pour éviter que la lumière ne passe à travers le système de filtres, vous pouvez utiliser un tissu sombre sur votre appareil photo et votre objectif afin que ce soit uniquement la partie de filtration qui soit exposée à la lumière.

 

2. Filtres GND (Densité neutre dégradé/gradué)

2.1 Qu'est-ce qu'un filtre gradué à densité neutre (GND) ?

Les filtres GND sont en verre tout comme les filtres ND. Ils ont une zone plus ou moins opaque à une extrémité et transparente à l'autre extrémité. Entre les deux, il y a une zone de transition qui peut varier en fonction du type de GND. Ils corrigent l'exposition d'une scène qui se compose naturellement d'une partie lumineuse (ciel) et d'une partie plus sombre (premier plan). L'oeil humain est capable de visualiser une large gamme de tons clairs et foncés. Ceci est plus connu comme étant la « gamme dynamique » d'une scène. Malheureusement, la technologie des capteurs d'appareils photo n'est pas encore capable de capturer la gamme dynamique comme le fait l'oeil humain. Par conséquent, l'utilisation de GND aide à capturer la plage dynamique d'une scène en utilisant une seule exposition au lieu de mélanger plusieurs expositions avec différentes vitesses d'obturation.

 

2.2 Quelle est la densité de mon GND ?

Le degré de blocage de la lumière pour un GND utilise la même terminologie que celle décrite pour les filtres ND. Il y a une légère différence en ce qui concerne la densité indiquée, elle ne fait référence qu'à la partie la plus opaque du filtre. Avec la plupart des filtres GND, la partie la plus sombre du filtre se trouve à l'extrémité supérieure du filtre lorsqu'il est placé dans le porte-filtre. Les zones de transition sont décrites pour chaque type de GND (voir ci-dessous).

 

 

2.3 Quels sont les différents types de GND et quand devrais-je les utiliser ?

2.3.1 GND Soft

Les GND soft ont une transition très progressive de la partie la plus opaque à la zone de transparence. Ce type de filtre est le plus approprié pour les scènes qui ont besoin d'une transition progressive du premier plan vers le ciel. Les meilleurs exemples de scénarios où un GND soft serait utilisé incluent : un paysage alpin avec des montagnes qui traversent la ligne d'horizon, des formations rocheuses dans un paysage marin. Généralement, ces filtres sont mieux utilisés sur les parties les moins exposées de la source de lumière principale.

 

2.3.2 GND Hard

Les GND Hard ont une transition de sombre à transparent. Ce type de filtre est le plus approprié pour les scènes qui subissent une transition plus marquée du premier plan vers le ciel. Le plus souvent, cela inclut des paysages sans éléments qui dépassent au-dessus de l'horizon, comme un paysage marin. Ils peuvent être utilisés sur une zone de lumière intense (soleil) où une transition forte est nécessaire. Lorsqu'ils sont utilisés en dehors des zones ou la lumière est moins directe, ils peuvent produire des ciels très denses et donner des ambiances dramatiques créatives. Évitez de les utiliser lorsque des éléments dépassent de l'horizon, car ces éléments apparaissent très sombres au-dessus de la ligne de transition de votre image.

 

2.3.3 GND Reverse

Les GND Reverse sont similaires aux GND hard, sauf que la partie la plus sombre du filtre est sur l'horizon. Ces filtres ont une utilisation spécifique et s'appliquent principalement où la lumière est la plus dure sur la ligne d'horizon et devient progressive en dehors de cette zone.

 

2.3.4 GND Horizon

GND Horizon : Celui-ci est un type spécial de filtre GND qui n'a qu'une zone sombre à l'horizon.La transition des zones transparentes est plus marquée au-dessus et au-dessous de l'horizon. Il est préférable de l'utiliser lorsque vous photographiez le soleil qui est à l'horizon, au coucher ou au lever du soleil. Ce filtre surmonte le problème potentiel d'une zone excessivement claire directement au-dessous de l'horizon Horizon GND lors de l'utilisation d'un GND hard ou reverse. Lorsqu'il est combiné à un GND 3 stop soft ou un medium, il peut permettre de capturer des scènes à la plage dynamique très élevée en une seule image.

 

2.4 Quelle densité de GND devrais-je utiliser ?

2.4.1 ND4 dégradé (2 stop)

Les GND 2 stop sont les filtres les plus « soft » et devraient généralement être utilisés lorsque la lumière est diffuse, par exemple dans des conditions nuageuses ou brumeuses lorsque le ciel fait partie d'une composition. Le choix entre un GND hard a été expliqué dans la section précédente. Lors de la prise de vue, un GND 2 stop ne bloquera généralement pas assez de lumière (le ciel) par rapport au premier plan pour permettre la capture de la plage dynamique d'une scène en une seule exposition.

 

2.4.2 ND8 dégradé (3 stop)

Les GND 3 stop sont les GND les plus utilisés et constituent un bon point de départ pour les débutants. Ils donneront des résultats similaires sinon plus spectaculaires lorsqu'ils sont utilisés comme dans des scènes décrites pour un GND 2 stop.Ce GND est mieux utilisé dans le cas où le soleil par exemple traverse les nuages donnant des couleurs vibrantes et peu de lumière directe. Une fois de plus, le choix entre un GND hard, medium et un GND soft a été notifié dans la section ci-dessus.

 

2.4.3 ND16 dégradé (4 stop)

Les GND 4 stop (et plus opaques) peuvent être utilisés lorsque les conditions de luminosité sont très dures, par exemple lorsque le ciel est principalement
lumineux avec seulement quelques nuages dans le ciel. Un GND soft fonctionne très bien lorsque le ciel n'est pas trop lumineux. Pour le GND hard, l'utilisation se fera principalement lors de forte luminosité. Sachez que le premier plan peut paraître anormalement lumineux par rapport au ciel. Cela peut être corrigé en post-traitement, ou utilisé un deuxième GND soft placé à l'envers dans le porte-filtre. Évitez d'utiliser un GND hard en dehors des zones à forte luminosité car le ciel sera presque toujours sous-exposé.


 

3. Conseils pour utiliser efficacement vos filtres ND et GND :

Assurez-vous d'avoir la bague d'adaptation appropriée pour votre objectif afin de la monter sur le système de porte-filtre.

Assurez-vous que votre CPL (si vous prévoyez d'en utiliser un) a été inséré avant que le porte-filtre ne soit fixé.

Lorsque vous fixez le porte-filtre, assurez-vous que sa mise en place est sécurisée afin que le porte-filtre ne se déloge pas lors de l'insertion, du réglage ou du retrait des filtres.

Assurez-vous de composer votre scène avant de placer des filtres ND à forte densité car vous ne verrez rien à travers le viseur optique et même la simulation d'exposition peut ne pas faire face à l'opacité des filtres ND les plus denses.

Lorsque vous utilisez des filtres GND, assurez-vous que les zones de transition soient correctement positionnées. L'utilisation d'une fonction "Live View" peut vous aider à y parvenir. Cela devient plus important lors de l'utilisation de GND hard ou Reverse, car un filtre mal placé assombrit les éléments de la scène de façon inappropriée.

Vous pouvez combiner des filtres ND avec des filtres GND afin de capturer plus de plage dynamique à partir d'une scène. C'est ce qu'on appelle des filtres «empilables». Lorsque vous empilez un GND avec un ND, placez les filtres ND en premier et les GND dans les autres logements du porte-filtre.

Gardez vos filtres propres pendant la prise de vue afin de maximiser la qualité de l'image. Ceci est particulièrement important lorsque vous photographiez dans des environnements humides tels que des paysages marins et des cascades.

Lorsque vous avez terminé la prise de vue, assurez-vous que vos filtres soient rangés de manière sûre et propre. Cela leur permet d'être utilisés à plusieurs reprises sans rayures et taches qui dégraderont la qualité de vos images. Un boîtier rigide est préférable à un étui souple pour plus de sécurité.


 

4. Filtre polarisant circulaire

4.1 Qu'est-ce qu'un filtre polarisant circulaire (CPL) ?

Un filtre CPL supprime les reflets et accentue les couleurs de façon naturelle. La rotation du CPL module l'effet de la polarisation et peut être plus ou moins prononcé sur l'image finale. Il agit également comme un filtre ND très léger (bloquant environ 1-1.5 stop).

Les filtres ont deux types de CPL. Un CPL « vissant » est fixé directement sur l'objectif et ne permet pas de placer un système de filtre sur celui-ci. Parfait pour une utilisation à main levée et peut être tourné directement. L'autre type de CPL est un filtre circulaire qui peut être vissé sur la bague principale du porte-filtre. Celui-ci peut être tourné grâce à une molette intégrée au porte-filtre.

Le Nisi CPL Landscape a toutes les propriétés d'un CPL mais il accentue encore plus les couleurs que les autres CPL.

 

4.2 Comment utiliser un CPL de manière efficace ?

Tous les CPL donnent leur effet maximum quand ils sont perpendiculaire à la source lumineuse. Si vous pointez votre index vers la source lumineuse et étendez votre pouce perpendiculairement, la polarisation maximale se produit lorsque vous tournez votre main.

En forêt les filtres CPL excellent. Dans cette configuration, la source de lumière provient généralement directement du dessus, donc la polarisation maximale est dans le plan horizontal autour de vous.

Lorsque vous utilisez un CPL, accordez-vous du temps pour examiner ses effets sous différents angles afin de vous assurer que vous obteniez son rendu maximum.

Lorsque vous changez l'orientation de votre photo, de paysage en mode portrait, n'oubliez pas de tourner le CPL aussi.

Évitez d'utiliser un CPL lorsque vous photographiez avec des objectifs ultra grand-angles avec un ciel perpendiculaire à la lumière. Cela se traduira par une bande sombre dans le ciel qui est difficile à corriger en post-traitement.

 

5. Filtre Natural Night

5.1 Qu'est-ce que le filtre Natural Night ?

Le filtre Natural Night est un filtre qui bloque les longueurs d'onde spécifiques aux éclairages urbains les plus courants ou la lumière résultante provoque généralement une pollution lumineuse. Ce sont généralement des tons oranges et des tons jaunes émis par des lampes à vapeur de mercure et de sodium.

Il est préférable de l'utiliser pour les paysages urbains de nuit ou pour l' astrophotographie, en particulier dans les environs des villes causant une pollution lumineuse gênante. Il bloque également environ 1 à 1.5 stop de lumière.

 

5.2 Comment utiliser le filtre Natural Night de manière efficace ?

Lorsque vous l'utilisez pour des paysages urbains, assurez-vous que vos temps d'exposition soient ajustés pour la perte d'un « stop » supplémentaire de la lumière. Photographiez en RAW pour que la balance des blancs soit facilement ajustable sans dégradation de l'image. Utilisez le convertisseur RAW de votre choix pour trouver la balance des blancs et la teinte appropriée pour chaque scène donnée. Les corrections de couleurs courantes pour les paysages urbains incluent le réglage des rouges dans la scène à l'aide des curseurs HSL.

Lorsque vous l'utilisez pour l'astrophotographie, sachez que ce filtre bloque 1 stop de la lumière. Il est recommandé que votre appareil photo puisse gérer efficacement jusqu'à 3200 ISO afin d'utiliser au maximum ce filtre pour les images de voie lactée . Ce filtre donne un aspect beaucoup plus naturel au ciel étoilé s'il est utilisé près de villes émettant une pollution lumineuse. Les ajustements de la balance des blancs, de la teinte et des curseurs HSL évoqués pour les paysages urbains peuvent également s'appliquer.

Dernière mise à jour le 22/07/2019  (SK)

Réagissez !

Votre email ne sera pas visible
 
Veuillez saisir le code de sécurité
Ce code est nécessaire pour prouver que vous n'êtes pas un robot

Commentaires

Il n'y a pas eu de réaction sur cet article. Soyez le premier à réagir !

Top